Frankenstein - Jinjo Itô

. . Aucun commentaire:
M. Walton, jeune aventurier, à mis toute sa fortune dans une expédition vers le pôle Nord afin de percer les mystères du magnétisme terrestre. Alors que son navire est stoppé par les glaces, il aperçoit dans le brouillard un équipage improbable : un géant d'au moins huit pieds tiré par une demi-douzaine de chiens...

Le lendemain, alors que la glace libère enfin le navire, c'est un second inconnu, à bout de forces, qu'il découvre à la dérive sur un reste de banquise. Après deux jours d'inconscience, ce dernier se réveille en proie à une forte agitation et n'a qu'un seul but : aller au Nord lui aussi mais pour traquer le fameux géant qu'il qualifie de monstre infâme.

Le nouveau passager, devant l'incompréhension de ses motivations, décide de raconter son histoire à M. Walton. Et cette histoire nous la connaissons tous, car cet homme s'appelle Victor Frankenstein.

Avec Frankenstein, Tonkam termine la publication de l'intégrale des dix premières années de Junji Itô. Junji Itô (Gyo, Uzumaki) est un mangaka japonais qui s'est très vite spécialisé dans les récits d'horreur avec un réel succès : non seulement il reçu la mention spéciale du Prix Kazuo Umezu (président du jury et idole de Junji Itô) mais plusieurs de ses mangas ont également été portés à l'écran, que ce soit pour la télévision ou le cinéma.

Si l'histoire de Mary Shelley est connu de nombre de lecteur, il faut reconnaître que Junjo Itô a su la mettre en page avec succès. Loin de réaliser un manga linéaire, il raconte l'histoire du monstre au travers des confidences de Victor Frankenstein. Et au sein de ce flashback s'imbrique un autre lorsque le monstre lui-même narre son parcours à son créateur. 

L'astuce permet d'avoir un rythme toujours dynamique jusqu'au dénouement de l'aventure. Les graphismes sont d'une grande luminosité si ce n'est lors des scènes impliquant la créature ou sa création. Manga d'horreur oblige, le design du monstre est loin des versions presque séduisantes qu'on a pu croisé par ailleurs. Ainsi est-on vraiment en présence d'un cadavre ambulant lorsqu'on croise la version de Jinjo Itô.

Frankenstein, seizième et dernier volume de l'intégrale édité par Tonkam est une bonne surprise. Il devrait plaire aux lecteurs de BD comme de romans plus conventionnels le coté horrifique ne basculant pas vers le gore.



Scénario & Dessins : Jinjo Itô - Editeur : Tonkam - Collection : Frissons. 
ITOH JUNJI KYOFU MANGA COLLECTION © JUNJI ITO/THE ASAHI SHIMBUN COMPANY



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES