Angela - Pecqueur / Vatine

. . Aucun commentaire:
Angela a vécu une petite enfance heureuse, choyée par son père instituteur qui lui enseignait de belles choses et avec qui elle aimait contempler les étoiles, la nuit tombée. Mais voilà que sa vie bascule le jour où Jason, l’ancien amant de sa mère, débarque après douze ans d’absence, comptant bien récupérer celle qu’il aime. Le père d’Angela s’interpose et c’est le drame.

La jeune fille est contrainte de suivre sa mère dans l' exploitation minière de Jason. Ils passeront quelques années à l’explorer avant de se rendre compte qu’il n’en sortiront jamais rien. 

En désespoir de cause, manquant cruellement d’argent, Jason se laissera entrainer dans un hold-up, auquel Angela, devenue une belle adolescente, prendra part…

C’est sur un scénario plutôt classique que Daniel Pecqueur développe ce one-shot. Comme dans tout bon western, il est question de hold-up, de trahison, de vengeance. L’histoire ne fait pas preuve d'une grande originalité, mais les personnages sont assez charismatiques. 

Et cela est principalement dû aux superbes dessins d’Olivier Vatine qui réalise des planches aux cadrages très cinématographiques, audacieux et dynamiques. Son coup de crayon sied également toujours aussi bien aux demoiselles auxquelles il insuffle beaucoup de personnalité.

Si ce récit complet ne révolutionnera en rien le genre, il propose toutefois un western divertissant et un final sympathique. Le personnage d’Angela est particulièrement séduisant, tant par ses traits que par son caractère.


Scénario : Daniel Pecqueur - Dessins : Olivier Vatine  - Editeur : Delcourt 
Collection Conquistador - One-shot.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES