Millenium tome 4 - Runberg / Man

. . Aucun commentaire:
Le quatrième tome de Millénium est dans les bacs. Suivant son ryhtme de parution de deux tomes par roman, Dupuis nous offre ce mois-ci la conclusion du deuxième roman de Stieg Larsson : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette. Alors que le tome 3  expliquait parfaitement le titre du roman et nous réservait quelques révélations sur le passé de Lisbeth Salander, ce tome 4 ne sera pas en reste d’annonces surprenantes et de découvertes.

Lisbeth y est activement rechechée par la police pour le triple meurtre de deux journalistes et de son tuteur. Mais la hackeuse si habile à se dissimuler sur la toile se révèle tout aussi insaisissable dans le monde réel. Et c’est plutôt une bonne chose car les forces de l’ordre ne sont pas les seules à la rechercher : en remuant son passé, Lisbeth a attiré l’attention de personnes bien décidées à régler le problème Salander une bonne fois pour toute.

Mikael “super” Blomkvist, de son coté, à bien du mal à convaincre ses interlocuteurs de sa certitude dans l’innocence de Lisbeth et l’ambiance au sein du journal Millenium commence à être tendue. Bien décidé à poursuivre l’enquète de Dag et Mia, ses collègues assasinés, mais aussi à prouver l’innocence de Lisbeth, il reprend les investigations en faisant cavalier seul. Enfin, pas si seul que cela car, s’il est incapable de dire où se trouve son amie, elle, par contre, parvient parfaitement à lui envoyer messages et indices.

Fait étrange, l’enquète de Lisbeth et celle de Blomkvist semblent sans cesse se rejoindre autour d’un nom : Zala...

Runberg au scénario et Man aux dessins sont toujours aussi fidèles à l’ambiance des romans mais les variantes scénaristiques sont ici plus nombreuses que sur les tomes précédents. Etrange hasard, c’est aussi sur La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette que les films de 2009/2010 avait vu l’adaptation s’éloigner de l’original. Qu’a celà ne tienne, cela ne fera de différence que pour ceux qui ont lu le roman et n’enlève en rien la qualité du scénario de Runberg ni même de l’adaptation elle-même. Le coeur du sujet étant là  et bien là...même le cliffhanger entre cet opus et le dernier : La reine dans le palais des courants d'air. 

Scénario : Sylvain Runberg d'après Stieg Larsson - Dessins : Man 
Editeur : Dupuis - Série en cours - 4 tomes.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES