La Flamme et L'Orage - La Ville Pétrifiée

. . Aucun commentaire:
Dans une ville étrange, où les puissants ne laissent que les miettes de leurs repas aux plus faibles pour toute pitance, une énorme flamme brûle tel un fanal. Et "La Flamme" est justement le pouvoir en place. Religion despotique, elle dirige tous les aspects de la vie et gare à ceux qui tentent de se rebeller : la sentence est la pétrification, et les rues de la ville sont pleines de ces silhouettes d’albâtres, figées en pleine action.

Dans les bas quartiers, quadrillés par les soldats de la flamme, Carmine s'efforce de subvenir aux besoins des enfants qu'elle recueille avec son jeune frère Jéronyme. Léor, lui, tente de mener une existence paisible avec son oncle Mikel, tout en rendant régulièrement visite à ses parents, figés lors d'une attaque des soldats dont il a miraculeusement réchappé.

Alors qu'il assiste à une pétrification, Léor, accompagné de Mikel, ne peut s’empêcher de critiquer La Flamme. Cette insulte à La Flamme et à ceux qui ont foi en elle les condamne de facto à la pétrification. Dans leur fuite, ils rencontreront Carmine et Jeronyme qui les aideront à échapper à leurs bourreaux.

Estevan, fils d'une grande famille, est éperdument amoureux de la belle Dahliane. Si cet amour est réciproque, elle n'en reste pas moins promise à l'ignoble Capitaine Calran qui n'est autre que le chef du bras armé de La Flamme. Idéaliste et ne goûtant pas les manières du pouvoir en place, il découvrira grâce à l'héritage secret de son grand-père le secret de La Flamme. Et ce secret le conduira droit à l'Orage, un jeune homme du nom de Léor…

Ainsi, par un incroyable enchaînement d’événements, Léor, Carmine et Estevan finiront par se rencontrer et s'allier pour défaire la tyrannie de La Flamme.

Karim Friha, dessinateur mais aussi scénariste de La Flamme et L'Orage, nous transporte dans un monde complètement déroutant. L'ambiance y est à la fois steampunk, renaissance mâtiné d'un soupçon de manga. La magie trouve même sa place, la source du pouvoir de La Flamme étant la dévotion même de ses adeptes et Léor possédant quelques capacités inhabituelles. Ces diverses influences se marient très bien et les personnages sont très vite attachants. Il faut dire que si La Flamme et L'Orange n'est que sa deuxième série, la précédente (Le Réveil du Zelphire, 3 tomes) fut sélectionnée par le festival d’Angoulême.

La Ville Pétrifié est riche en action et au-delà de planter le décors et les protagonistes, elle entraîne le lecteur au secours de Jéronyme. Une mission qui sera l'occasion de nombreuses révélations et explications concernant les factions qui s'affrontent.


Scénario / Dessins : Karim Friha - Editeur : Gallimard - Série en cours - 1 tomes.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES