Prisoner & Paper Plane

. . Aucun commentaire:
Bon, j’avoue, j’aurai dû me méfier. Ce personnage androgyne le visage plein de larmes et de poussière sur la couverture augurait une histoire plutôt mièvre. Mais j’aime les histoires de prison, les interactions sociales que l’enfermement créé entre les gens, comment ils s’organisent, font la loi entre-eux, survivent…

Effectivement Prisoner & Paper Plane parle de tout cela. Mais au final d’une façon assez plate. J’ai eu la désagréable impression de lire tout au long du titre plusieurs variations d’un même chapitre. Le personnage manque de charisme, la prison semble impitoyable mais au final ne se montre pas si effrayante que cela.

Un nouveau personnage fait son apparition un peu avant le milieu de l’histoire et c’est peut-être de lui que viendra l’intérêt par la suite. En revanche cette histoire de fille derrière les barreaux et d’avion en papier, bien romantique de prime abord, n’a pas réussi à me convaincre. Le fait peut-être dû au manque d’empathie pour un personnage principal pleurnichard, peureux et résigné.

Nous ne savons rien du contexte qui a emmené les principaux protagonistes dans cette prison que l’auteur tient absolument à nous présenter comme diabolique. Pour un volume d’introduction je trouve qu’il manque de piment, les personnages de personnalité et l’ensemble est un peu trop facile pour réussir à me séduire. On pourrait se dire que ce n’est que le premier tome, mais cette histoire est finie en 3 volumes. Je crois bien que ce sera sans moi…



Scénario : Nekoromin@ShuhinP - Dessins : Saki Akamura - Editeur : Komikku 
Série en cours - 1 tome.

© SAKI AKAMURA / NEKOROMIN@SHUJINP 2013



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES