Les Maîtres Inquisiteurs - tome 1 : Obeyron

. . Aucun commentaire:
La nouvelle série des Maîtres Inquisiteurs chez Soleil est un récit choral de 6 parties. Les cinq premières s’intéressent à un héros particulier, et ils se retrouveront tous dans le 6ème et dernier volet. Une approche qui rappelle un peu celle de la série des Elfes.

Pour ce premier tome, c’est le scénariste et écrivain Olivier Peru qui est en charge de l’histoire, tandis que le dessinateur Pierre-Denis Goux signe les planches. Le récit a la lourde tâche de présenter l’univers, puisqu’il s’agit du premier tome, et de se focaliser sur Obeyron, un Maître Inquisiteur peu commode.

Issus d’un monde déchiré par la guerre et dont la géographie rappelle assez la nôtre (même si le récit se situe dans un univers de fantasy assez classique), les Maîtres Inquisiteurs accompagnés d’un acolyte elfe disposent de pouvoirs magiques afin de mener des enquêtes et de punir les coupables de crimes et délits. Ainsi, l’épée du Juste ne blesse pas les innocents. Mais Obeyron, outre sa longue espérance de vie, peut aussi créer des doubles de lui, bien utiles au combat.

De retour en ville quarante ans après sa disparition mystérieuse, le Maître Inquisiteur Obeyron est sur la piste de ceux qui l’ont trahi et ont causé la mort de son ami et compagnon elfe . Pourquoi a-t’il été envoyé au loin dans la Forêt des Soupirs ? Et qui avait intérêt à l’assassiner en route ? C’est qu’Obeyron avait de nombreux ennemis, tant sa droiture et son intransigeance en temps de guerre lui en avaient créés. Une longue enquête l’attend, bien plus difficile à mener des années après le crime.

Si le récit est plutôt plaisant à suivre, on regrettera l’abondance de flashbacks (teintés de couleurs sépias) qui certes, entremêlent les histoires du passé et du présent, mais ont aussi tendance à casser le rythme et à compliquer légèrement la lecture. Ce qui est dommage, sur un premier tome avec un background un peu complexe et de nombreux personnages secondaires.

Reste un beau portrait d’un personnage intègre mais inflexible, porteur de nombreuses questions, dont celle de savoir s’il est devenu fou (puisqu’il voit le fantôme de son ancien compagnon décédé), et que nous retrouverons donc d’ici quelques tomes. En attendant, une nouvelle équipe créative présidera aux destinées d’un autre Maître Inquisiteur, Sasmaël.




Scénario : Olivier Peru - Dessins : Pierre-Denis Goux - Editeur : Soleil 
Collection Fantastique - Série en cours - 1 tome paru sur 6.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES