Eloge de la névrose en 10 syndromes - Leslie Plée

. . Aucun commentaire:
On avait découvert Leslie Plée avec Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses en 2009, où elle décortiquait son quotidien d’aspirante libraire confrontée à la réalité crue du management abscons d’un Cultura. Dans Eloge de la névrose en 10 syndromes, elle prolonge le récit de ses angoisses entamé dans L’Effet kiss pas cool, avec un humour certain mais également une bonne dose de spleen.

Un chapitrage simple, 10 syndromes, 10 entrées. On démarre avec le syndrome de l’adultisme, « jeu de dupes qui consiste à mimer l’âge adulte ». On se force à acheter des légumes (ici des endives) alors qu’on n’en a aucune envie, on cuisine peu et mal alors qu’un adulte normalement constitué prend un plaisir fou à cuisiner varié et à heures fixes, etc.  Les traits sont gros… Et l’on se prend à penser qu’on a déjà lu ça des dizaines de fois et que sur 170 pages ça risque d’être très long…

Et puis on découvre un autre ton, moins stéréotypé, au détour de récits de vacances. Dans le syndrome de Paris, Leslie Plée livre une rétrospective de ses vacances passées, croquées en quelques vignettes chacune. C’est monocorde et pourtant émouvant, un peu à la manière du Je me souviens de Perec. On comprend alors, et cela se confirme avec le très beau carnet de voyage à Stockholm, qu’on s’éloigne vite de l’humour plan-plan du début pour entrer dans quelque chose de plus subtil.

Puis on aborde une veine plus vindicative et féministe avec les règles bleues et ses interrogations sur la construction sociale des femmes et leur culpabilisation permanente (virginité=pureté notamment). Et là encore, le récit prend, il questionne.

Cet Eloge de la névrose est donc loin d’un simple agrégat de situations comiques et de bons mots. Leslie Plée se livre sans rien cacher - ou peu, c’est en tout cas l’impression que cela laisse. Le dessin, à l’aquarelle, renforce cette sensation d’une douce mélancolie, de l’acceptation progressive des névroses et d’une résignation sereine.


Scénario / Dessins : Leslie Plée - Editeur : Delcourt.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES