Les Lames d'Âpretagne 1. Le Tonnerre de Brest

. . Aucun commentaire:
A Orthograf, dans la fange de L'Empire Denbâs, vivent Faust et son petit frère Klein. Orphelins, ils vivent de rapines et de mendicité mais Faust à bien l'intention de quitter Orthograf pour explorer le monde et devenir mercenaire. C'était malheureusement sans compter sur ce terrible coup du sort qui leur fera croiser la route de marchands d'esclaves pour le royaume du Nord : Âpretagne

Le petit Klein y perdra la vie et c'est plein d'une rage contenu que Faust sera vendu à un enfant d'Âpretagne pour être son champion dans les arènes lors la Fête des Boissons. L'enfant en question n'est autre que Van, le fils du roi, et c'est par ruse qu'il conduit Faust dans l'arène. Cependant, à la surprise de tous, Faust sortira vainqueur du combat. En récompense, il demandera au roi une chose inattendue : casser la figure de son fils. Et contre toute attente, pour soigner l'orgueil de ce dernier, le roi va accepter : Faust et Van seront enfermé dans la rotonde jusqu'à ce que Van puisse trancher en pleine chute un gland du grand chêne.

A fil des saisons Faust et Van finiront par se lier d'amitié et lorsque l'heure de sortir sera venue, une dernière épreuve attendra Van avant de pouvoir prétendre à la couronne de son père : prouver sa bravoure pour avoir le respect des Clans. Prenant les propos de son roi de père au pied de la lettre, Van se précipite dans une impossible quête aux cotés de Faust...

C'est dans un univers très celte que nous entraînent Luc Venries et Yoann Courric pour leur premier ouvrage. Et la mise en forme de Noë Monin est bigrement réussie. Que ce soient les décors, les vêtements ou les coiffures des personnages, tout est juste et nous plonge dans ce monde médiéval. La force du scénario, très accrocheur au demeurant, tient aussi dans le caractère des personnages. C'est avec un plaisir coupable qu'on déteste le morveux qu'est Van au début du récit. Puis on le voit changer, moralement mais physiquement aussi, à mesure que le scénario gagne en densité.

Les Lames d'Âpretagne, qui sera un triptyque, s'annonce déjà comme une très bonne aventure d'Héroïc Fantasy, une fois les premières pages commencées, on ne peut refermer la BD. Seul l'achèvement de la lecture peut nous contraindre à la reposer. L'Etincelle du Savoir et La Sève du Monde feront suite au Tonnerre de Brest et c'est avec impatience que j'attendrai leurs parutions.




Scénario : Luc Venries et Yoann Courric - Dessins : Noë Monin 
Editeur : Casterman - Collection : Albums - Série en cours - 1 tome.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES