Civil War : guide pour s'y retrouver (ou presque...)

. . 5 commentaires:
Plusieurs personnes ne connaissant pas trop l'univers des comics, et étant intéressées pour lire le méga crossover Civil War, me posent des questions relatives aux 3 volumes publiés en Deluxe et leur équivalence en revues mensuelles. Devant le nombre de séries touchées par l'événement, une petite mise au point s'impose afin de tenter de s'y retrouver.

Le but de ce dossier n'est pas une critique de cet événement majeur dans l'univers Marvel, mais plutôt une sorte de guide.


Panini a donc publié en librairie 3 Marvel Deluxe reprenant le plus gros des séries parues en revue kiosque. Voici le détail :


Civil War Marvel Deluxe 1 - Guerre civile :


Ce volume reprends la série originale Civil War soit 7 épisodes + les 5 épisodes de la série New Avengers parue dans les numéros 24 à 27 de Marvel Icons.

Nous avons ici la trame principale de l'histoire et ses conséquences côté New Avengers.




Civil War Marvel Deluxe 2 - Vendetta :



- 7 Episodes de la série Amazing Spider-Man publiés dans la revue Spider-Man n° 86 à 92
- 6 Episodes de la revue Wolverine n° 158 à 163


La Guerre Civile vécue respectivement par Spider-Man et Wolverine.



Civil War Marvel Deluxe 3 - La mort de Captain America :



- Episodes de la série Captain America publiée dans les tomes 26, 27, 28 et 30 de Marvel Icons
- les 5 épisodes de la mini-série "Fallen Son" publiés dans Marvel Extra n°4
- Le one-shot "Iron Man/Captain America : Rubicon" publiés dans Marvel Icons n°28
- "Civil War : Confession" paru dans Civil War Extra n°3


Ce dernier tome reprends les événements vus par ses deux principaux protagonistes : Captain America et Iron Man et les divergences d'opinions qui les opposent.


Je vous l'accorde ce n'est pas simple ;o)


Les numéros des revues indiqués ici sont les numéros des publications françaises.





Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

5 commentaires:

  1. C'est sûr que Civil War c'est pas très simple à suivre pour les néophytes. Je n'y connais pas grand chose en comic, mais à la lecture des deux premier stomes, on sent vraiment que c'est un condensé de "phase" écrit dans des revues différents.

    Néanmoins ca se lit relativement bien. D'ailleurs faut que je finisse le tome 3

    RépondreSupprimer
  2. trés bonne moyenne pour ce crossover qui a pas mal bouleversé les choses dans l'univers 616, les meilleurs comics étant ceux dont on aura parlé le moins, en dehors de Neault qui a un véritable nez(et deux oreilles aussi, ce qui en soit est totalement fou), donc à lire pour reprendre son souffle entre deux gros épisodes super héroïques; Frontline!

    RépondreSupprimer
  3. Il est en effet très dommage que les épisodes de Frontline ne soient pas publiés dans ces Deluxe...

    "Journal de Guerre" mais aussi "l'accusé" que j'ai personnellement beaucoup aimé, l'évolution de Robbie Baldwin étant particulièrement intéressante.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai été un peu déçu dans cette édition supposée intégrale de Civil War, donc finalement il lui manque de très nombreux éléments, en particulier - comme cité dans les précédents messages - l'excellent Frontline, qui nous propose de suivre les histoires de Ben Urich et Speedball. Sans parler de tous les petits récits annexes, qui s'ils ne sont pas fondamentaux permettent d'enrichir l'ensemble, de lui ajouter des détails et ainsi de la crédibilité : la création des Heroes for Hire de Misty Knight, les histoires californiennes des Runaways (j'adore ce comics), la confrontation tragicomique de Cable et Deadpool, sans oublier les aventures de Ms Marvel, She-Hulk, X-Factor (qui tournent essentiellement autour du traître Vif-Argent), Blade, et pour finir de Black Panther.
    Certes, cela fait beaucoup, mais je considère que sans toutes ces histoires parallèles, Civil War n'est pas vraiment Civil War.

    Ce que je retiendrai de ce crossover, au-delà de sa qualité :
    - La ré-apparition de Captain Marvel, sans doute la plus grosse connerie de Marvel depuis des lustres, puisque le personnage servait de (seul) exemple lorsqu'il était question "d'un grand héros mort".
    - La disparition du Typographe. Il ne servait à rien, mais je l'aimais bien depuis son apparition dans les pages d'Amazing Spiderman.

    RépondreSupprimer
  5. Désolé, je suis nouvelle dans le monde des comics, mais quelle est la différence entre les éditions kiosque et deluxe ? Merci ^^

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES