Gotham Central - Pris pour cible

. . 3 commentaires:
Quelques jours avant Noël, le Joker a décidé de rendre fou les policiers du Gotham Central et provoquer la panique au sein de la population. Un sniper a tué trois personnes dont le maire et maintenant il diffuse des images vidéo de certains endroits de la ville avec un compte à rebours. Gotham connaît un exode impressionnant pendant que le GCPD entre en effervescence...

Ce premier album de Gotham Central édité chez Panini a beau porter le numéro un, il n'en comporte pas pour autant les premiers arcs de la série. Ceux-ci avaient été publiés par avant aux éditions Semic en deux volumes : "Dans l'exercice de ses fonctions" et "Pour moitié".

Gotham Central retrace les aventures des policiers de Gotham, la ville fictive où œuvre Batman. Ce n'est donc pas la chauve souris qui est au centre de l'action, mais bien les hommes et les femmes qui risquent leur vie pour protéger les citoyens. James Gordon, l'ami de Batman, a pris sa retraite et le nouveau commissaire n'envisage pas du tout de travailler avec notre héros masqué.

Le casting est composé de nombreux agents et officiers. Sous les ordres du capitaine Maggie Sawyer nous suivons, entre autre, les agents Montoya et Allen. L'effectif du GCPD peu d'ailleurs paraître assez déroutant tant le nombre de protagoniste est large. On s'y perd quelque peu entre les intervenants.

Les dessins de Michael Lark (Daredevil) collent parfaitement au style sombre de l'histoire.
Le scénario de Ed Brubaker (que l'on retrouve également en compagnie de Michael Lark sur Daredevil) et Greg Rucka (Elektra, Whiteout) nous propose ici un bon polar. Fidèle à ses habitudes, le Joker a élaboré un plan bien sadique et la tension est réellement présente. La série nous montre la ville sous un aspect beaucoup plus humain et terre à terre, le combat contre les vilains se faisant par des hommes sans pouvoirs et gadgets avec pour seule arme leur flingue et leur courage.


Mais tout n'est pas tout rose au sein de ses effectifs. La police de Gotham est réputée pour être largement corrompue et les politiques qui dirigent la ville se préoccupent plus de l'image qu'ils donnent aux médias que du sort de leurs concitoyens. Batman fera quand même deux petites apparitions, ne pouvant s'empêcher d'aider les policiers et de faire son enquête de son côté.

La folie du Joker dans un Gotham enneigé et des policiers complètement dépassés font de ce premier opus chez Panini un bon comic pour les amateurs de l'homme chauve souris... et les autres.



Scénario : Ed Brubaker et Greg Rucka- Dessins : Michael Lark - Editeur : Panini Comics
DC Comics- Série Terminée – 3 tomes.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. Il y a quand même un nombre conséquent de spin-off à Batman non? Je ne connais pas vraiment DC mais le ton polar appliqué au Joker semble intéressant!

    RépondreSupprimer
  2. Bah un peu comme Wolverine pour Marvel, il a sa propre série, il participe a certaines actions de la JLA, il fait parti de DC trinity avec Superman et Wonder woman et certains perso "secondaires" ont leur propre maxi-série comme Catwoman ou Robin par exemple.

    RépondreSupprimer
  3. Série assez inégale (notamment en raison du fait que deux scénaristes alternent dessus) mais le ton est vraiment attachant et certains arcs (le tout premier et le tout dernier, de tête!) très réussis.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES