Le ciel au-dessus du Louvre - Carrière / Yslaire

. . 2 commentaires:
Le ciel au-dessus du Louvre de Carrière et Yslaire est la quatrième collaboration des éditions Futuropolis et du Musée du Louvre. Cette bande dessinée suit le peintre David dans une période bien précise et importante de sa vie, de l'été 1793 et la réalisation du tableau "Marat assassiné" à 1796 et sa rencontre avec Napoléon Bonaparte.
Entre temps la France a vécu gouvernée par les révolutionnaires et l'art a été utilisé pour créer une nouvelle forme de pensée. C'est d'ailleurs au début de cette histoire que le Louvre devient un musée.

Robespierre à la recherche d'une nouvelle croyance pour le peuple décide de consacrer un Etre suprême et demande à David de le représenter pour le présenter lors de la fête de la Raison. Mais comment peindre une image aussi idéalisée ?

Inspiré de faits réels et très documenté, ce récit nous immerge complètement dans le Paris de ces années-là. Cette succession de courts chapitres nous transporte aux côtés des figures emblématiques de cette période importante de notre histoire et l'on se laisse sans peine emmener dans les couloirs du musée. Dans ce mélange de dessins et de reproductions des œuvres originales, le Louvre et la révolution sont magnifiés. Un art au service d'un autre.

Car le dessin d'Yslaire y est pour beaucoup dans l'immersion. Somptueux, audacieux, habile et précis, on est subjugué au fil des pages par la beauté de ses illustrations qui s'expriment ici pleinement. Parfois en pleine page, parfois à peine esquissés, le trait de l'artiste est sublimé, jusque dans sa colorisation. Le ciel au-dessus du Louvre est ce genre d'oeuvres que je met un temps fou à lire, tellement je passe de temps à la contemplation de chaque case.

Le format carré de l'ouvrage sert à merveille cette superbe édition. Les pleines pages sont légion et mettent en lumière les ambiances et détails reconstitués avec minutie. Dans un style qui n'est pas sans rappeler celui du Bilal de ces dernières années, Yslaire oscille constamment entre le dessin clair et l'esquisse, colorant ses illustrations du strict minimum et les soulignant d'un blanc tranchant et marquant.

Mêlant habilement récit pédagogique et intrigant, cet album nous offre une balade mémorable dans les méandres de l'histoire.




Scénario : Jean-Claude Carrière - Dessins : Yslaire
Editeur : Futuropolis - Collection : Musée Du Louvre - Récit complet.



Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Cette BD a l'air magnifique !! Les couleurs et les traits, woah !
    Et j'aime beaucoup les notions historiques présentées ici, ça change tout en étant vachement prenant vu la période !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime aussi beaucoup ce genre de BD historique où sans s'en rendre compte on apprend plein de choses.
    Pour les dessins, je ne te le fait pas dire (et encore faut les voir en vrai ^^)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES