Le Sablier - Hinako Ashihara

. . 5 commentaires:
Quoi de mieux pour bien commencer l'année que de vous parler d'un des symboles du temps qui passe, en l'occurrence le sablier ?

Cette série suit son héroïne, An Uekusa, sur une quinzaine d'années de sa vie. Du début de l'adolescence au début de l'âge adulte.

Torturée psychologiquement très tôt par le divorce de ses parents, son déménagement dans la campagne natale de sa mère puis le suicide de cette dernière, les jeunes années de An ne sont pas des plus tendres.


Les seuls qui lui permettent de s'en sortir et de garder le sourire sont ses nouveaux amis et en particulier Daigo. Ce grand gaillard débrouillard et costaud sera une épaule solide et chaleureuse pour An qui par la force des choses en tombe amoureuse.

Les huit tomes qui composent l'histoire principale (les tomes neuf et dix étant des sortes de prologues) suivront l'évolution des sentiments de An, les difficultés de la vie auxquelles elle sera confrontée et les oscillations de l'amour.

Parce que sans tomber dans le mélo, l'auteur explore quand même assez les séquelles que peut causer le suicide d'un parent sur une aussi jeune fille. Passant de la peine à la colère, il n'y aura que l'expérience des années qui permettra à notre héroïne de vraiment réussir à accepter sa condition et s'assumer pleinement.

Puis il y a l'amour, celui de la jeunesse, naïf et innocent, puis celui plus responsable dont on a peur qu'il puisse blesser. Et même si la série connait une légère baisse de régime lors des hésitations de Ann, ce rythme ralenti permet aussi de nous faire mieux comprendre les émois qui la bouleversent.

Les personnages masculins de Hinako Ashihara sont grands et forts, ils ont une apparence encore jeune et imberbe mais sont assez loin des classiques look androgynes que l'on retrouve dans de nombreux shojo.

Les visages sont doux et expressifs et les tenues vestimentaires sont changeantes et bien étudiées. Évidement nous ne sommes pas en présence d'une Aï Yazawa qui fait défiler ses personnages dans des tenues incroyables, mais la garde robe de An et ses amis est suffisamment soignée et agréable pour qu'on le souligne.

Une histoire rythmée par les saisons et le sable d'un petit sablier. Douce, tendre, psychologique.

Le temps qui passe a rarement eu une telle saveur.




Scénario & Dessins : Hinako Ashihara - Editeur : Kana - Série Terminée – 10 tomes.
SUNADOKEI by Hinako ASHIHARA © 2003 by Hinako ASHIHARA / Shogakukan Inc.

Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas :)
    Les dessins me semblent tout doux et l'histoire me tente.
    J'aime beaucoup tes mots pour décrire l'amour, le premier de la jeunesse.
    Je me laisserai tenter si je le trouve.
    Merci pour cette découverte Ginie.
    J'attends avec impatience les futurs billets de 2010.

    RépondreSupprimer
  2. De rien, ravie de te l'avoir fait découvrir :o)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne et heureuse année 2010 pour toi et tes proches en souhaitant une bonne continuation à "Bulles et onomatopées" pour cette nouvelle année.
    Bien amicalement :)

    RépondreSupprimer
  4. merci, je te souhaite à mon tour une excellente année :o)

    RépondreSupprimer
  5. Il est vrai qu'à la base, ce ne serait pas trop mon genre de lecture, et pourtant tu m'as donné envie de m'y pencher. A l'occasion, ce serait une bonne idée. :)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES