l'île de hôzuki - Kei Sanbe

. . 3 commentaires:
Nouveau manga de chez Square Enix édité en France par Ki-oon, l'île de hôzuki sortira ce 11 février et est terminé au Japon en 4 tomes. En général Ki-oon + seinen en série courte équivaut à titre de qualité. Voyons ce que donne ce manga aux apparences prometteuses.

Kokoro et sa petite sœur aveugle, Yume, ont été abandonnés par leurs parents. Ils sont envoyés dans une école sur l'île de hôzuki.

D'emblée les éléments étranges se succèdent : l'école ne compte que quatre élèves pour autant de professeur, on les prévient qu'il y a certaines parties de l'établissement dans lesquels ils n'ont pas le droit d'aller, puis le tiroir du bureau dans leur chambre renferme un couteau et du sang…

Très rapidement les autres petits pensionnaires les mettent en garde. Meurtres, fantômes et disparitions seraient choses courantes sur l'île et les adultes sont les dernières personnes à qui se fier. Kokoro découvre petit-à-petit certains des secrets du pensionnat, il n'a plus qu'une idée en tête : protéger sa petite sœur et s'enfuir.

A l'instar de Doubt, ce manga nous propose également un huit clos. L'île et l'école rendent une ambiance oppressante à ce récit. Le concept d'utiliser une ile pour ajouter une épreuve majeure dans un survival n'est pas nouveau, mais quand il est bien exploité il est très souvent efficace.

Ce premier tome nous présente les différents élèves, le bâtiment et les rumeurs qui y circulent. Mais très vite des événements dramatiques ont lieu et l'inquiétude nous gagne au fur et à mesure des pages. En cela l'histoire est bien mise en place, cela va crescendo et l'on sent bien que nous n'en sommes qu'au début des révélations et autres découvertes macabres.

Du côté des personnages, chacun des élèves relèverai d'un cas psychologique selon leurs dossiers scolaires. Il y a la jeune fille traumatisée qui ne veut plus parler, le boulimique stressé, le gaillard qui aime commander et un garçon plutôt malin qui a également de bonnes raisons d'en vouloir aux adultes…

Pour ce qui est de Kokoro et Yume nous ne savons pas encore beaucoup de choses de leur passé, mais le garçon est déterminé à protéger la seule famille qui lui reste, tandis que sa petite sœur aveugle se montre bien courageuse et perspicace. De là à penser que ce sera elle qui découvrira la clé de l'intrigue il n'y a pas loin.

Les dessins de Kei Sanbe sont sympa et agréables. Il aime dessiner des femmes plutôt plantureuses, mais sans que cela ne soit du fan service pour autant, l'histoire justifiant à peu près tout le temps ses gros plans indiscrets. Un plan de l'école en fin de volume permet une meilleure immersion et aide à comprendre certains passages.

Ce début de série soulève beaucoup de questions et nous met sur des pistes dont on se doute qu'elles s'avéreront certainement fausses. Un premier tome intrigant doté d'un bon potentiel. On attend la suite !

Les premières pages sont consultables en ligne à cette adresse.




Chronique des autres tomes


Scénario & Dessins : Kei Sanbe - Editeur : Ki-oon - Série en cours – 1 tome.
© Kei Sanbe / SQUARE ENIX CO., LTD.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. Cool, j'avais lu la preview distribuée en librairie et j'attendais ton avis pour me décider. C'est tout à fait le genre d'histoire qui me branche :))

    RépondreSupprimer
  2. Il sort demain, j'ai vraiment hâte de voir ce que ça donne, merci de l'info ;)

    RépondreSupprimer
  3. Au plaisir ! et bonne lecture :o)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES