Pluto - Urasawa/Tezuka

. . 6 commentaires:
Quand l'auteur de "Monster" et "20th Century boy" rend hommage à Osamu Tezuka en reprenant une des histoires de "Astro le petit robot": 'le robot le plus fort du monde" (publié dans Astro Boy volume 5 chez Kana également) cela donne un thriller intelligent et profond.

Terminé au Japon en huit tomes et extrêmement attendu en France, les deux premiers volumes de Pluto sortirons ce 19 février (prévu initialement le 5 ils ont été repoussés par l'éditeur suite à un problème de livraison).


Mont-Blanc était un robot très puissant, mais aussi un poète amoureux de la nature. Il œuvrait en Suisse à l'administration des eaux et forêts quand il a été retrouvé assassiné. Aimé de tous, humains comme robots, sa mort plonge le monde entier dans la tristesse. En même temps, Bernard Lanke, un homme faisant partie du groupe de défense des lois sur les robots est retrouvé mort chez lui.

Les deux crimes ont la même signature : des sortes de cornes plantées de chaque côtés de la tête du cadavre. C'est l'inspecteur Gesicht, un robot à l'apparence humaine tellement parfaite qu'elle en est troublante, qui est chargé de l'enquête. Il comprend rapidement que les six autres robots les plus puissants du monde (dont il fait partie) sont en danger et entreprend un voyage à travers le monde afin de rencontrer ses semblables et les prévenir de la menace qui plane sur eux.

Habitué des thriller haletants, Urasawa ne déroge pas à son style si convainquant. Ses dessins sont aussi parfaits et soignés que dans ses précédentes séries et le scénario nous happe très rapidement pour ne nous laisser aucun répit. La dégustation est exquise, dès la fin du premier tome une seule chose vient à l'esprit : la suite, vite ! Une chance pour nous que les deux premiers tomes sortent simultanément.

Ce qui est intéressant dans cette approche, c'est qu'il ne s'agit pas d'un remake à proprement parler. Urasawa a pris le parti de faire d'un des personnages secondaires de l'histoire originale le personnage principal de Pluto. De ce fait, le manga ressemble plus à une sorte de spin off, et permet une vision de l'histoire via un angle tout à fait différent.

Le manga développe énormément de concepts sur les robots. Tout comme dans l'œuvre de Osamu Tezuka, l'influence de Isaac Asimov est bien présente, ne serait-ce que pour ses lois de la robotique. Les robots sont ultra-modernes et sophistiqués, tout comme l'architecture des villes, les véhicules et autres technologies de pointe qui ont envahie les foyers. Les robots servent les hommes, leur tiennent compagnie, font la guerre à leur place… Mais ils n'en sont pas moins insensibles et s'ils imitent les humains par mimétisme, ils finissent parfois à ressentir des émotions semblables aux rêves, à l'envie, la tristesse, l'empathie, la vengeance et bien d'autres encore. Certains d'entre eux vivent même en couple et ont des enfants robots.

C'est également en cela que l'on ressent énormément la touche de Naoki Urasawa. Dans le développement de la psychologie de ses protagonistes. Il arrive même à rendre ces êtres à l'intelligence artificielle émouvants. A ce sujet, l'histoire du robot North 2 et de son "maitre" compositeur aveugle rappelle certains passages de "Monster" dans son côté profond et intimiste. De son côté le personnage d'Astro ressemble plus à un vrai petit garçon que dans l'œuvre originale, sa rencontre avec l'inspecteur Gesicht est touchante et il intervient ensuite très rapidement dans le déroulement de l'enquête.

Côté édition Kana a fait du bon travail. Les jaquettes sont soignées et possèdent un toucher agréable. Elles recouvrent des couvertures imprimées en couleur reprenant certaines cases du manga. L'intérieur est quant à lui semblable aux autres titres de la collection big Kana.

Ces deux premiers tomes au contenu déjà très riche laissent envisager le meilleur pour la suite. Il y a déjà fort à parier que Pluto est une série qui s'inscrira aux côtés des autres œuvres de son auteur, classée directement dans les titres cultes.

Les dix premières pages sont disponibles en lecture à cette adresse.

Lire les chroniques des autres tomes.


Scénario : Osamu Tezuka / Naoki Urasawa- Dessins : Naoki Urasawa
Editeur : Kana - Collection Big Kana - Série en cours – 2 tomes.
© PLUTO volume 1 by Naoki URASAWA / Studio Nuts, Osamu TEZUKA,
Takashi NAGASAKI, Tezuka Productions



Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

6 commentaires:

  1. Que dire si ce n'est que j'attends tout cela avec une grande impatience...
    Miam !

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'étonnes, ça fait un moment qu'on l'attend en France celui là :o)

    RépondreSupprimer
  3. Quel plaisir de retrouver la narration et l'efficacité d'Urasawa! J'ai tellement accroché à l'histoire que je m'en retrouve frustré... l'attente de la suite promet d'être longue :)

    RépondreSupprimer
  4. En tant que grande fan de Tezuka devant l'éternel, et folle amoureuse d'astro, j'avoue que Pluto me fait de l'œil depuis un moment. surtout que j'ai littéralement dévoré 20th Century boy...
    Mais bon, avec mon budget tout serré pour les achats BD/manga/comics, j'hésite à commencer une nouvelle série :/

    RépondreSupprimer
  5. @Diraen : d'un autre côté la série est terminée au Japon en 8 tomes, tu ne t'engages pas dans un grand chelem comme pour 20th ;o)

    RépondreSupprimer
  6. Toi, tu n'es pas l'amie de mon compte en banque, je le mets sur la liste des achats de juin alors :)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES