Les Rolling Stones en bandes dessinées

. . 1 commentaire:
Après Elvis, les Beatles, Bob Marley, Nirvana et Michael Jackson, c'est enfin au tour des Rolling Stones de se retrouver dans la collection des légendes en BD de Petit à Petit.

Pour ceux qui ne connaissent pas ces gros ouvrages de la taille et l'épaisseur d'un bon roman, il s'agit de biographies des groupes ou artistes, composées de façon égale de textes et de planches de BD. Chacune des courtes anecdotes est illustrée par un dessinateur différent, ce qui donne visuellement un album très riche et varié.

Un des principaux atout de cette collection est de s'adresser autant aux fans qu'aux personnes débarquant totalement dans l'univers de l'artiste et désirant en savoir plus sans pour autant se taper une bio classique de 300 pages. Ici même les pages de texte sont illustrées et le tout est suffisamment attractif pour se laisser prendre au jeu et dévorer les plus belles années de la musique.

Ce sont donc aux pierres qui roulent que l'on s'intéresse cette fois. Cela tombe bien, les papys du rock ont refait parler d'eux récemment, en sortant un excellent dvd retraçant l'épopée de l'album "Exile on Main Street". Là où les mauvaises langues verront un aspect purement mercantile à la chose (autant aux rééditions des albums remasterisés des Stones qu'à cette bio en BD) je leur dis tout net : Get off of my cloud ! Une légende ça s'entretient, et quand il s'agit du plus grand groupe de rock de tous les temps on ne boude pas son plaisir et on s'incline. Respectable.

Reprenant l'histoire depuis la fameuse rencontre de Richards et Jagger dans un train nous suivons toute la difficile ascension du groupe. Les étapes de sa composition (dont l'éviction de Ian Stewart, le sixième Stones), l'appartement crasseux du 102 Edith Grove, le Marquee, "I wanna be your man" offerte par Paul et John, les premières compos des Glimmer Twins, l'insomnie miraculeuse de Keith qui découla sur le riff de "Satisfaction", … tout y est, ou presque. L'ouvrage ne s'attarde pas trop sur les frasques "Sexe & drogue" préférant à la légende son aspect Rock'n'Roll. It's only Rock'n'Roll, but i like it !

Puis vient la mort de Brian Jones, Mick Taylor le technicien, l'élaboration du "son" Stones avec l'open tunning de Keith, le désastreux Altamont et les Hells Angels, la création du mythique logo, l'exile, les déboires avec le fisc, les flics, la drogue, Ronnie Wood, les albums solo, le départ de Bill Wyman, l'hommage au discret Charlie Watts et la certitude que les pierres rouleront toujours. Les grandes lignes d'un mythe, avec son lot d'histoires dont on ne sait plus vraiment si certaines sont réelles ou inventées de toute pièce, mais au final c'est ce qui crée la légende. Hot Stuff.

Le novice découvrira un monde excitant et passionnant. Le fan n'apprendra rien mais dégustera avec délice les dessins reprenant les grands moments de la vie du groupe. Le genre de bouquin à offrir ou se faire offrir (comme tous les autres titres de la collection d'ailleurs). Les prochains artistes à paraitre seront Jimi Hendrix et les Clash. Allier la passion de la musique à celle de la BD, quel plaisir ! Satisfaction.



Scénario : Céka - Dessins : Collectif - Editeur : Petit à Petit.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. J'ai celui des Beatles.. Et c'est un grand bonheur de retrouver les fabfour sous les traits de différents dessinateurs. J'attends celui de Jimmy Hendrix du coup :)

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES