Tista - Tatsuya Endo

. . 2 commentaires:
Tista est une timide jeune fille. Cachée derrière ses grosses lunettes, elle longe les murs et ne parle à personne. Mais la nuit la demoiselle devient sœur Militia, surnommée "le dieu de la mort", elle exécute avec une précision extraordinaire toute sorte de criminels pour le compte de l'église.

Mais le jour où elle rencontre Arty, un jeune de son lycée qui ambitionne de devenir un grand dessinateur, le destin et les convictions de Tista sont complètement remis en question. Le prochain "contrat" qu'elle doit exécuter n'est autre que le père adoptif du jeune homme. Tista va alors se mettre à douter de sa foi et sa santé mentale va s'en trouver très fragilisée jusqu'à vaciller complètement.


Tista est un titre en deux tomes. Le récit se déroule dans un New York fort bien dépeint et les gratte-ciels fournissent de parfait points de visée pour les exécutions. Tista a une sorte de pouvoir dans les yeux, qui lui permettent de voir avec une précision inhumaine à des distances exceptionnelles. Ainsi, elle devient le Dieu de la mort, qui effraye par son habileté et parce qu'elle peut frapper de n'importe où.

L'histoire n'est pas très originale mais se révèle malgré tout fascinante. Le dessin et les cadrages dynamiques de Tatsuya Endo y sont pour beaucoup. Ciselé et moderne, son trait est vraiment un des atouts majeurs de ce titre. L'aspect psychologique et émotionnel et également assez fort, et si Arty nous parait très sympathique, Tista émeut autant qu'elle effraye par sa froideur et par la double personnalité qu'elle développe de plus en plus au fil de l'histoire.

Mais il manque un petit quelque chose pour que le titre soit vraiment un coup de cœur. Le rythme et l'ordre des révélations peut-être. En effet, de par son format court, le scénario de Tista ne perd pas de temps et enchaîne les événements, ce qui s'avère parfois quelque peu déroutant. Certains flashback nous expliquant les motivations et le passé de la jeune fille arrivent également un peu tard, alors qu'ils auraient pu déclencher plus d'empathie en étant introduit bien plus tôt, dans le tome 1.

On passe malgré tout un bon moment à la lecture de ce manga et les titres de qualité en deux tomes sont suffisamment rares pour laisser sa chance à celui-ci. De plus Kazé propose une édition très attirante, avec ses couvertures d'un noir profond relevé d'un vernis sélectif et une première page couleur du plus bel effet.




Scénario & Dessins : - Editeur : Kazé Manga - Collection Shonen Up !
Série Terminée - 2 tomes.
TISTA © 2007 by Tetsuya Endo / SHUEISHA Inc.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Lu et approuvé (le manga comme l'article :)

    J'ai beaucoup aimé le "vernis 3D" de la couverture, ça donne un effet des plus réussis

    RépondreSupprimer
  2. Oui je trouve ces couvertures particulièrement réussies et attractives.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES