Deadman Wonderland tomes 3 et 4

. . 2 commentaires:
Injustement accusé du massacre de ses camarades de classe, le jeune Ganta se retrouve condamné à mort et emprisonné dans la prison privée de Deadman Wonderland. Prison au concept original proposant également un parc de loisirs dont les détenus sont les principales attractions, se livrant à des jeux morbides.

Dans les deux précédents volumes, Ganta faisait connaissance avec bon nombre de prisonniers, se faisant quelques alliés parmi eux dont l'énigmatique Shiro ainsi que , un jeune homme corrompu aux intentions obscures. Il découvrait également ses nouvelles capacités, un pouvoir étrange, séquelle de sa rencontre avec le mystérieux homme en rouge.

Ganta est de ce fait amené à combattre d'autres détenus, eux aussi dotés de ce pouvoir. Le directeur de la prison a ainsi créé la principale attraction de DW, une arène ou s'affrontent ceux que l'on appelle les Deadmen. Ajoutant une bonne dose de gore et d'horreur au concept de la prison, la façon dont sont traités ces prisonniers hors du commun fait froid dans le dos.

Bien au-delà de la prison et de l'exploitation de ses détenus, se dessinent plusieurs énigmes. Le grand tremblement de terre qui avait eu lieu dix ans auparavant semble être l'origine des pouvoirs des Deadmen, tandis que l'identité de "l'homme en rouge", qui est l'auteur du massacre au lycée de Ganta, se dévoile peu à peu. Et que dire de Shiro, cette fille aux cheveux blancs complètement loufoque qui effraye littéralement depuis qu'ils ont collaborés ensemble.

Dans ce contexte bien sombre, un petit groupe nommé Scar Chain tente de faire tomber DW en révélant à la population les réels agissements de la prison. Ils recrutent Ganta et établissent un plan d'évasion. Mais les retournements de situations sont nombreux et la prison renferme de nombreux dangers, certains des Scar Chain l'apprendront à leurs dépends.

Deadman Wonderland continue sur sa très bonne lancée, renfermant un scénario qui semble bien construit et qui ne se dévoile que par petite doses afin de ne rien gâcher du mystère qu'ont instauré les auteurs. Avec son rythme maitrisé, proposant tour à tour action, suspense, violence et personnages aux personnalités fouillés, on ne s'ennuie pas une seconde. Le style graphique est toujours aussi agréable, en particulier le chara-design très accrocheur. Tant de qualités qui font de Deadman Wonderland un shonen mature et original (à la limite du seinen ?), comme on aimerait en voir plus souvent.




Scénario : Kazuma KONDOU - Dessins : Jinsei KATAOKA - Editeur : Kana
Collection Dark Kana - Série en cours - 4 tomes.
DEADMAN WONDER LAND © 2007 - Jinsei KATAOKA – Kazuma KONDOU - KADOKAWA SHOTEN Publishing Co.

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. les tomes 5 et 6 sont sorties, mais je ne les ai pas encore lus espérons que la suite soit aussi bonne.
    Ce manga à reçu le seinen award 2011 de la japan expo.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis justement en train de les lire, j'ai prévu d'en faire la chronique d'ici la fin de semaine :o)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES