Iron Man Noir : La quête du cœur

. . 2 commentaires:
La collection Marvel Noir dans laquelle nous avons déjà vu paraitre plusieurs mini-séries de qualités inégales (Spider-Man, Worlverine, X-Men, Punisher…) accueille un nouveau venu en la personne du génial Tony Stark.

L'ambiance années trente et polar noir ne collant pas vraiment à la personnalité de Stark, c'est sous une forme plus aventurière que nous le retrouvons, à la veille de la seconde guerre mondiale. Tony, devenu ici une sorte d'Indiana Jones, est toujours un inventeur de génie. Il parcourt le monde pour trouver un remède à ses problèmes de cœur. Les trésors des anciennes civilisations recèlent de magies et technologies qui pourraient le sauver, mais notre aventurier n'est pas le seul à rechercher ces trésors aux ressources inestimables…

Comme pour les autres titres de la collection "Noir", de nombreux personnages de l'univers du héros sont également présents. Pas toujours sous le même jour que celui qui nous est familier, mais suffisamment pour que le lecteur trouve les nombreux clins d’œil parsemés au fil de l'histoire. Ainsi Tony est accompagné dans sa quête par son vieil ami James Rhodes, la séduisante Pepper Potts est à leurs côtés en tant que journaliste chargée de retranscrire leurs aventures, Namor, allié de Stark, devient un capitaine de navire parcourant les mers et nous retrouvons également Jarvis, dans un rôle plutôt sympathique.

Évidemment, même s'il s'agit des aventures de tête de fer version rétro, il ne pouvait ne pas y avoir d'armure (en réalité, il y en aura même plusieurs…). Les machines, qui apparaissent surtout dans la seconde partie de la série, possèdent un design très convainquant.

Scott Snyder (dont nous parlions il y a peu pour son très bon American Vampire) a bien ficelé son scénario et certains éléments sont très probants, notamment sa présentation de la cité d'Atlantis, mais également lors d'un petit retournement de situation assez inattendu. Côté dessins Manuel Garcia a fait du bon boulot, l'ensemble est propre, séduisant et moderne. La scène finale avec les armures est également particulièrement réussie.

Bonne surprise que cet Iron Man version Noir. Même si au passage cet épisode perd le côté sombre et polar de la collection, il y gagne en dynamisme et héroïsme. Une lecture très distrayante, fun et respectueuse de l'ambiance d'origine (Tony a ses qualités, comme ses défauts…). Pour 10€ il serait dommage de ne pas se laisser tenter.


Scénario : Scott Snyder - Dessins : Manuel Garcia 
Editeur : Panini Comics - Collection Marvel Noir - Récit complet.  



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Appétissant ! Un Stark version Indy c'est clair que ça doit être sympa :)

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de finir cette avanture et je dois dire que je suis vraiment agréablement surpris. il est très difficile de revisiter un univers bien en place avec ses codes et ses perso mais là tout est vraiment bien pensé!L'humour est présent sans être lourd les références à l'univers d'Iron Man sont partout jusque dans le nom du sous marin: "happy hogan" Tony en aventurier baroudeur et inventeur de génie est plutôt convaincant! Bref un bon Marvel Noir

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES