Run day burst - Yuko Osada

. . Aucun commentaire:
Après Beelzebub et Kongoh Bancho, la tendance à la légèreté printanière se poursuit avec Run day burst. C’est cette fois-ci Ki-Oon qui y va de sa petite série fun et sans prise de tête, pour le plus grand plaisir des nostalgiques de la fin des 80’s. Et c’est signé Yuko Osada.

Barrel est un jeune garçon passionné, voire un génie en puissance dans son domaine : la mécanique. Il est capable de réparer à peu près n’importe quoi, d’une vieille radio à un moteur de voiture de course. A dire vrai, il a plus souvent l’occasion de s’attaquer à des petits boulots qu’à du gros œuvre… Souffre-douleur des autres enfants de son bled, il s’acquitte des menues tâches qu’ils lui confient. Mais il semble bien supporter sa condition.

Tout va changer un jour lorsqu’il voit débouler un fou furieux engagé dans une course-poursuite avec la police locale. Ce pilote risque-tout, nommé Trigger, finit sa course en défonçant la bicoque de Barrel. Son véhicule hors d’usage, il s’avise que le garçon cache une voiture un peu particulière sous un drap : il s’agit grosso modo d’un tracteur équipé d’un moteur d’avion ! Pas le temps de réfléchir, il réquisitionne l’engin et propose au gamin de le suivre comme mécanicien dans la plus grande course au monde : le Run day burst, course ayant pour seule règle de rallier l'autre bout du monde par tous les moyens!

Un scénario des plus minces mais qui fonctionne parfaitement ! En effet, on est dans du très classique (un jeune surdoué gentil, un fougueux, une ingénue), tout est très attendu, mais c’est d’une limpidité ! L’humour est forcément présent, et encore une fois on est dans du standard : l’ingénue malencontreusement dénudée, etc. Finalement, c’est peut-être ça la grande force de Yuko Osada, avoir écrit de nos jours un manga à l’ancienne. On redécouvre le simple plaisir de l’aventure, sans scénario alambiqué.

Le dessin fait mouche lui aussi, sans grande démonstration mais restituant bien le rythme de l’histoire. C’est sûr qu’il faudra étoffer un peu les décors dès lors que la course battra son plein, afin d’amener plus de diversité, mais l’on pressent, au vu de certaines scènes, que cela ne posera aucun problème à Osada.

Une très belle surprise ce Run day burst ! Du pur divertissement, plus proche d’un bon vieux récit d’aventure que de la production shônen habituelle. Une lecture de détente parfaite pour tous, et qui pourra rappeler à certains les bonnes pages de Toriyama et les animes de la fin des années 80. Une madeleine de Proust en quelque sorte…



Scénario & Dessins : Yuko Osada - Editeur : Ki-oon - Série en cours – 1 tome.
© Yuko Osada / SQUARE ENIX CO., LTD. 


  
Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES