Hotel - Boichi

. . 1 commentaire:
Apocalypse, arche sauvant l'ADN de toute vie sur terre, intelligence artificielle, réflexions sur la vie, la mort, écologie, sciences et ésotérisme… Voici les principaux thèmes que développe Boichi (Sun Ken Rock) dans les nouvelles réunies ici.

Au travers de ces courts récits, le mangaka nous emmène dans quelques réflexions sur notre humanité et sur nos responsabilités en tant qu'habitants de la planète terre. Le tout avec beaucoup de réalisme, de poésie et d'émotion mais parfois aussi un humour assez spécial qui pourra dérouter un peu.

S'il y a deux récits en particulier que je retiendrai, ce sont les deux premiers. Et peut-être un peu du troisième mais dans une moindre mesure. Le premier nous raconte l'histoire de cette immense tour bâtie afin de préserver l'ADN de toutes les espèces vivantes, avant un cataclysme inévitable. L'intelligence artificielle qui se battra pour préserver ses précieux occupants fera preuve d'une détermination admirable et exemplaire. Même si le concept n'est pas nouveau, il est ici bien exploité, en particulier par l'utilisation de la narration en voix off par la machine elle-même.

Le deuxième récit est sans doute le plus poignant. Une jeune fille déclare sa flamme à son professeur. Quelques temps plus tard, nous le retrouvons à son chevet, alors qu'elle est victime d'une grave maladie. Je ne vous en dis pas davantage, mais si le pitch de départ peut faire pathos au possible, le développement de l'histoire est en réalité très bien pensé et franchement émouvant.

La troisième histoire qui aura retenu mon attention est une sorte de récit alternatif au premier. Alors qu'il est déterminé à faire revenir les thons disparus depuis plusieurs années, un savant réussira à éviter l'apocalypse et ainsi sauver le sort de la planète. Si toute l'approche écologique au sujet du thon se révèle très instructive et particulièrement réaliste, le traitement d'un tiers de l'histoire fait preuve d'un peu trop d'humour et à mon goût gâche un peu l'ensemble.

Pour l'édition de ce one-shot, Glénat réalise un travail en demi-teinte. Si l'on ne peut que s'extasier devant l'exceptionnelle jaquette qui recouvre l'ouvrage, avec ses reliefs et son vernis sélectif, on trouvera dommage en revanche que l'éditeur n'ait pas choisi un meilleur papier pour les pages intérieures. Mais les pages couleurs sont présentes et de qualité.

Hotel est un recueil percutant, exploitant des sujets profonds. Rien que pour les deux premiers récits sa lecture en vaut la peine. Les autres dépendront de votre sensibilité personnelle.





Scénario & Dessins : - Editeur : Glénat Manga - Recueil de nouvelles.  
HOTEL © 2008 Boichi / Kodansha Ltd.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. En effet, "Present" est une pure merveille, tout est génial dans ce chapitre: le dessin, la relation des personnages, la mise en scène et surtout l'histoire... A lire obligatoirement.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES