Reportages - Joe Sacco

. . Aucun commentaire:
Est-il encore besoin de présenter Joe Sacco, journaliste BD, auteur de reportages dessinés sur la Palestine et l’ex-Yougoslavie ? Présent cette année en compétition officielle d’Angoulême, Reportages est un recueil de six articles réalisés dans différentes régions du monde pour la presse internationale. On y retrouve toutes les qualités qui caractérisent son œuvre : un point de vue réfléchi et en constante interrogation, une justesse de ton et un art du portrait bluffant.

D’emblée on peut noter une chose assez rare : l’introduction, écrite par Joe Sacco (« Un manifeste, quelqu’un ? »), est d’une importance capitale et vaut autant que ses reportages. 
En s’exposant rhétoriquement aux critiques qui pourraient être (ou ont été ?) formulées sur le journalisme BD, il explique sa méthode, les enjeux qui en découlent et se positionne dans le paysage journalistique.

Il s’interroge notamment sur le « saint des saints du journalisme américain » : l’objectivité et l’équilibre. Deux concepts qui, pour vertueux qu’ils puissent paraître, sont souvent des cache-misères et un frein au véritable travail journalistique. La conclusion de cette réflexion est que la bande dessinée, subjective par essence (mais on pourrait le dire finalement de n’importe quel médium, photographie, vidéo, écriture), a « empêché [Joe Sacco] de prétendre à l’impartialité ». Et c’est là, selon moi, la marque du grand journalisme que de se savoir imparfait, partisan, et de continuellement s’interroger sur son travail et de se remettre en question.

Les reportages présentés sont passionnants, durs certes mais ils posent question et donnent certaines réponses. Joe Sacco s’intéresse à l’envers du décor des grands drames actuels, en donnant la parole aux anonymes, aux acteurs souvent contraints et victimes des conflits. Mais que l’on ne s’y trompe pas, pas d’humanisme béat et aveugle dans ces reportages. Joe Sacco s’intéresse à « ceux qui souffrent » aussi parce qu’ils n’ont pas de voix dans le flot continue d’information, et qu’ils doivent être entendus pour prendre l’entière mesure de la réalité. Sans préjuger de leur morale.

Joe Sacco est un grand journaliste, rigoureux, méthodique, en perpétuelle remise en question. Ces Reportages sur le Tribunal de La Haye, les troupes en Irak ou encore les immigrants africains de l’île de Malte sont autant de précieux témoignages que de preuves d’une presse intelligente et professionnelle. Ils constituent en outre une parfaite introduction à son travail, et à ce que peut être le journalisme BD.



Scénario & Dessins : Joe Sacco - Editeur : Futuropolis - Récit complet.  





Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES