L’ART INVISIBLE - SCOTT McCLOUD - Part 2

. . 2 commentaires:
Suite du dossier sur l'Art Invisible de Scott McCloud :

La succession des vignettes
Une caractéristique de la BD est qu’elle est composée de dessin mais de dessin qui se succèdent. Jusque là on est d’accord, et dans ce chapitre l’auteur pose la question de « comment les vignettes se succèdent ? » Scott McCloud propose de nommer les différents types enchaînements de vignettes de cette manière :
- Les enchaînements « de moment à moment »
- « d'action à action »
- « de sujet à sujet »
- « de scène à scène »
- « de point de vue à point de vue »
- En « solution de continuité »

Il compte ensuite le nombre de fois où chaque type d’enchaînement revient dans une BD, puis dans plusieurs BD américaines. Ces résultats mis dans un graphique montrent que la proportion des types d’enchaînements est plus ou moins identique d’un auteur à un autre. Une preuve qu’il y un certain conditionnement de la narration dans la BD chez les occidentaux.
En comparant ces résultats avec l’univers des mangas japonais, il s’aperçoit qu’il y a également une étonnante similarité dans l’utilisation des enchaînements des vignettes. Par contre l’enchaînement « de point de vue à point de vue » (délaissé dans la BD américaine) est beaucoup utilisé dans les mangas.

Créer du temps dans un espace
Alors que le cinéma est un art du temps, la BD est un art de l’espace. Comment les vignettes arrivent à joindre les notions de temps et d’espace ? Comment faire comprendre qu’il y a un long silence entre deux répliques par exemple ?
 
On peut choisir d’ajouter des cases entre le moment de la question et celle de la réponse, mais ce qui marche tout autant c’est d’allonger la taille de la case de manière horizontale (la faisant ainsi se rapprocher d’un panorama en photographie). Une case allongée donne une impression de temps plus long qu’une case plus mince. Cette perception du temps dans une image est héritée directement de notre rapport à la photographie. En regardant une image de gauche à droite, le temps de déplacement de l’œil est plus ou moins long selon la taille de l’image.
 
Cet article est rédigé par Roy Pallas, auteur du blog le dessin

Les autres parties du dossier  :
Auteur : Scott McCloud - Editeur : Delcourt.   



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Oui donc mais à part retranscrire le contenu du manuel de BD le plus connu de la planète, c'est quoi le concept ?

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde n'est pas aussi cultivé que toi mon cher Lays :)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES