A la recherche du temps perdu : le manga

. . Aucun commentaire:
La collection Classiques de Soleil manga, comme son nom l’indique, regroupe des grands classiques de la littérature, adaptés et condensés par des studios (et ça représente un sacré boulot vu les titres choisis…). Parmi eux, le studio Variety Art Works, qui en a fait sa spécialité. Pari réussi pour le monument de la littérature qu’est la Recherche ? Pas vraiment, et à vrai dire on s’en doutait un peu.

A la recherche du temps perdu fut rédigé en une petite quinzaine d’années au début du vingtième par Marcel Proust

Le narrateur y relate, à travers des impressions et des souvenirs d’enfance notamment, une partie de sa vie et de la vie des personnes qui l’ont entouré. En faisant cela, il dresse un portrait sensible et caustique de la haute bourgeoisie et de l’aristocratie française du début du XXe.

Pour résumer la démarche choisie, suivant le principe du « florilège », Variety Art Works s’est attaché à présenter une suite de moments emblématiques de la série de romans, en débutant bien évidemment par l’épisode de la madeleine. Et c’est ce qui est systématiquement gênant dans ce type de démarche : penser que le meilleur moyen d’approcher une œuvre est d’en connaître l’histoire. Or, si ce principe peut se révéler pertinent dans certains cas, il ne l’est définitivement pas pour Proust.

Ce qui fait la richesse de son œuvre, c’est bien son style, dense, analytique, et à travers lui le rythme du récit. Deux choses dont cette adaptation est totalement dépourvue. Les personnages sont caricaturaux, sans épaisseur, et leurs échanges sont d’une fadeur indescriptible. Graphiquement, même constat : des dessins assez communs et pas désagréables, mais en aucun cas ils ne transmettent la moindre émotion.


Cette tentative d’adaptation d’A la recherche du temps perdu n’est pas concluante. Une succession de scènes, qui permettent certes de connaître ce qu’il s’y passe, mais aucun style. Adapter une œuvre c’est se l’approprier, savoir saisir et mettre en valeur ce qui va permettre de se familiariser avec l’œuvre originale, et donc nécessairement son style. A titre de comparaison, l’adaptation de Shutter island par Christian De Metter remplissait parfaitement son rôle de variation fidèle à un esprit, une ambiance, un rythme et un style.



Editeur : Soleil Manga - Collection Classic - Récit complet.  
© VARIETY ART WORKS / EAST PRESS 2009 
 
 
 
Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
 
 
 


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES