A boire et à manger - Guillaume Long

. . 1 commentaire:
Je me souviens avec un plaisir intact d’En cuisine avec Alain Passard de Christophe Blain, dans lequel l’auteur nous emmenait sur les terres fascinantes du cuisinier. On y retrouvait bien sûr une grande déférence pour le chef, mais surtout une véritable déclaration d’amour aux plaisirs gustatifs. Dans A boire et à manger, Guillaume Long se pose en cuisinier du quotidien et transmet cette même jubilation pour tout ce qui peut se consommer, ou presque.

Débuté en 2009, le blog du même nom hébergé dans les pages du Monde mélange allègrement recettes, conseils pratiques et égotrip. 

Ici, la cuisine n’est pas un prétexte, elle est au cœur de tout. Guillaume Long peut détailler une recette comme la survoler, réhabiliter les légumes honnis comme décrire le désarroi face à un pâtisson récalcitrant, raconter une découverte gustative comme mettre en exergue une madeleine de Proust.

Le ton a toute son importance : aucun dogmatisme, il est surtout question de (re)découverte, de curiosité, d’ouverture. On retrouve notamment dans ce deuxième tome un carnet de voyage en Suède superbe, à la découverte d’habitudes culinaires différentes. Et, comme toujours, les conseils de Pépé Roni, petites vignettes humoristiques sur le vocabulaire professionnel.

Se pose toujours la question de l’intérêt d’une transposition papier d’un blog. Dans le cas de Guillaume Long, aucun doute à avoir, l’intérêt graphique est réel. Ses dessins, pleins d’humour, sont assez géniaux dans leur capacité à représenter les aliments et les recettes. Dans la grande tradition des livres d’images, il excelle à représenter le moindre ustensile, la moindre découpe. On retrouve ce plaisir visuel qu’on a pu éprouver à la lecture des albums de Florent Chavouet.

Je ne saurais trop vous conseiller d’acquérir ce deuxième volume d’A boire et à manger, sous-titré Les pieds dans le plat. Guillaume Long y fait partager sa passion pour tout ce qui se mange et tout ce qui se boit. C’est aussi une des dernières chances pour les réfractaires de se dire : « Finalement, c’est peut-être pas si dégueu les salsifis ?! »



Scénario & Dessins : Guillaume Long - Editeur : Gallimard - 2 tomes



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


  
Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. éhé ! j'ai bien aimé le tome 1 et les lecteurs de la bib aussi.. ça m'a presque donné envie de cuisiner.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES