Hellboy tome 2 : Au Nom du Diable

. . 2 commentaires:

Après avoir découvert Hellboy dans le tome 1, lors de son arrivée sur Terre, et plus tard, au sein du B.P.R.D. , nous le retrouvons ici dans une longue saga, sur la piste d’un vampire, aux fins fonds de la Roumanie. Un monstre dont les origines remontent aux guerres napoléoniennes et qui a été en contact avec les nazis, alors que ceux-ci tentaient d’utiliser tous les moyens, y compris les plus occultes, pour sauver leur Reich. Ce qui a d’ailleurs mené à l’arrivée sur Terre du démon cornu !

Plusieurs équipes du B.P.R.D. partent enquêter, à leurs risques et périls, l’occasion de revoir Abe Sapiens l’amphibien ou Liz Sherman la pyromane, mais aussi toute une galerie d’ennemis délirants, comme des vampires, les sbires nazis de Raspoutine, Hécate la déesse monstrueuse, Baba Yaga la sorcière russe et bien d’autres... Mike Mignola mêle les influences et évoque même le rôle primordial de Hellboy dans la fin du monde, Ragna Rok. Heureusement que celui-ci, fidèle à son mauvais caractère, refuse tout de go le destin qui lui semble assigné !

On regrettera un peu la profusion de personnages et d’intrigues secondaires parfois juste esquissés, qui donne un petit côté fouillis au scénario. Par contre le dessin, l’encrage et les couleurs sont de grande qualité. Mignola nous régale avec des pages très sombres, mais très travaillées malgré une économie de traits, une grande capacité à dessiner les monstres les plus glauques et une mise en page particulièrement réussie. Du très grand art, et un bonheur pour les yeux !

En bonus, une longue introduction signée Alan Moore, qui évoque fort justement la capacité d’évocation de Mignola et sa filiation avec Jack Kirby, ainsi que des illustrations de Hellboy par différents dessinateurs, complètent ce tome 2 jubilatoire.



Scénario : Mike MIGNOLA - Dessin : Mike MIGNOLA - Editeur : Delcourt 
Collection : Contrebande - Série en cours - 13 tomes plus des séries dérivées


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Moi j'ai bien aimé le mélange des influences. Et les histoires secondaires, je trouve qu'on les retrouve un peu tout le long de la série (mais bon, si tu n'as pas lu les autres tomes, tu ne peux pas le deviner hein).
    Ce que j'aime bien dans Hellboy surtout c'est l'humour du personnage face aux situations qu'il rencontre. J'me marre à chacune de ses petites remarques ou piques face à ses adversaires.

    Mignola c'est le dieu du comics. Carrément. Sa mise en page met très bien en valeur son graphisme pour donner un résultat qui tue.
    Je suis totalement objective.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr que Hellboy a un sacré humour, et ça contribue au charme du personnage.
    Pas sûr que tu sois objective sur le talent de Mignola, mais comme j'adore ce qu'il fait, je suis bien d'accord avec toi !

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES