La Ville d'Ys : La Folie Gradlon

. . Aucun commentaire:
Au terme d’une longue traversée, Gradlon, roi de Cornouaille, accoste avec son armée  sur une cote inconnue flanquée d’une citadelle. Si la citadelle promet de renfermer des richesses enviables, elle est également la troublante concrétisation d’un rêve récurent de Gradlon... 

Las, la citadelle se révèle aussi imprenable que dans les songes du roi. Même ses hommes finissent par abandonner ce fou entêté qui les pousse chaque jour à la mort dans un combat perdu d’avance contre cette forteresse. Gradlon ne cesse pourtant pas ses assaux.

Jusqu'à ce matin où Gradlon se réveille seul. Le campement vide, les navires partis, le regard du roi se pose alors sur la citadelle pour constater que cette dernière semble elle aussi mystérieusement déserte. Un chevalier l'invite à entrée par la poterne tant convoitée. Quelle n'est pas la surprise de Gradlon quand ce chevalier se révèle être la reine Magdalen. Cette dernière lui offre la cité ainsi que son amour s'il consent à assassiner son mari de roi. Gradlon, comme envoûté par la belle, accède à cette dernière requête mais, l'alerte donnée, il se voit contraint de fuir la cité avec Magdalen.

Les deux amants s'échappent sur un navire. Ils y passeront un temps indéfinissable aux yeux de Gradlon et y concevront un enfant : Dahut qui naîtra au moment même où l'équipage accostera enfin sur un terre inconnue. Le périple de Gradlon ne s'arrête pas là puisqu'il reprendra la mer avec Dahut pour finalement retrouver ses terres de Cornouaille. Et c'est bien là que les choses sérieuses commencent, lorsque Gradlon retrouve son ami Ronan Meldouine qui avait quitté l'insensée bataille contre la citadelle avec hommes et navires.

La Ville d'Ys possède une véritable dimension onirique tant dans le récit que dans le traitement de l'image. Les graphismes de Raquel Alzate, à la fois précis et évanescent, donnent l'impression d'être en plein rêve. Pour qui connais la légende chère aux Quimpérois, le titre et le nom des protagonistes ne laissent pas de doute quand à l'histoire qui va nous être contée. Mais dès le début, on comprend que Rodolphe exploite les zones d'ombres, les non dits de la légende.

La folie Gradlon est un agréable préambule qui plante le décor car, de la ville d'Ys, il n'est pas question dans ce premier tome. Connaissant un peu cette histoire je suis impatient de voir la suite pour découvrir comment sera traité la relation que Gradlon entretiendra avec sa fille. Car Dahut n'est ici qu'un nourrisson, presque un personnage secondaire mais qui à, de fait, une grande importance dans l'histoire de la ville d'Ys.



Scénario : Rodolphe - Dessins : Raquel Alzate - Editeur : Dargaud - Série en cours - 1 tome. 



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES