A Silent Voice

. . Aucun commentaire:
Le jeune Shoya Ishida s’ennuie. Pour lui la vie manque de piquant, alors il invente des défis qu’il s’amuse à relever avec ses deux amis. La plupart du temps il s’agit de prendre des risques inutiles, comme sauter du haut d’un pont. Mais Shoya est charismatique, alors ses camarades le suivent.

Quand Shoko Nishimiya arrive dans leur classe, Shoya y voit une nouvelle opportunité de s’amuser. La jeune fille et sourde et semble fragile, c’est un parfait bouc émissaire. Shoya va aller très loin dans ce qui deviendra très vite du harcèlement. Ne comprenant pas sa victime qui se laisse faire sans répondre, ses attaques vont devenir de plus en plus violentes, jusqu’au jour où ses propres amis l’abandonneront, lassés d’une telle bêtise et de tant de cruauté.

Voici un titre qui évoque un sujet grave, bien réel mais dont on ne parle pas assez : le harcèlement scolaire. Pourtant quand on sait à quel point les enfants peuvent être cruels entre-eux, les adultes auraient de quoi y prendre plus garde. La différence étant souvent source de brimades, le fait que Shoko soit sourde rend le sujet encore plus délicat et l’on imagine sans peine le réel calvaire qu’ont parfois à subir certains enfants dans cette situation.

Ce phénomène appelé « l’ijime » est très répandu au Japon et Yoshitoki Oima retranscrit de manière très sensible et réaliste ces comportements et les conséquences qui en découlent. Mais la subtilité du récit est que c’est le bourreau que l’on suit, alors que nous avons nous-même du mal à comprendre certaines réactions de la victime. Nous nous retrouvons de ce fait dans la même incompréhension que lui, incompréhension qui le poussera quelques années plus tard à tenter de se repentir…

Touchant, rythmé et très réaliste, A Silent Voice n’est pas un récit scolaire comme les autres. Il nous oblige à regarder les choses en face, à ne pas amoindrir ces méfaits qui peuvent ensuite marquer toute une vie. Dans un style de dessin dynamique et stylé, Yoshitoki Oima nous propose ici une bien belle histoire, aux personnages à la psychologie fouillée.


Sortie du tome 3 prévue pour le 21 mai. Série finie en 7 tomes au Japon.





Scénario & Dessins : Yoshitoki Oima - Editeur : Ki-oon - Série en cours - 2 tomes.
KOE NO KATACHI © Yoshitoki Oima / Kodansha Ltd.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES