Les Dragons de la Cité Rouge 1, Alec Deraan

. . Aucun commentaire:

Alec Deraan est chasseur de prime et travaille à libérer les terres du Seigneur Valdriss d'une bande de possédés. Une fois l'affaire faite, non sans l'aide de Shen Sey, une succube avec qui il a un passé un pacte, il empoche sa récompense. S'il à laissé tout l'équipement des possédés au Seigneur Valdriss, Alec a néanmoins conservé un Skall. Ce médaillon magique permet à l'élite du royaume de Redfelt de garder le contact et existe à seulement quelques exemplaires. Quand le Skall s'active, Alec comprend que la Reine à besoin des renseignements qu'il détient voire de son aide.

Convaincu par Arkan, son dragon, il décide de se rendre à Redfelt pour rendre le Skall à la Reine et lui expliquer les circonstances qui l'ont amené à entrer en sa possession. Il y apprend que Nathan, son fils, à été enlevé contre rançon, et pas des moindres. La rançon en question n'est autre que l'épée Magioris : cette épée est censée contenir les âmes des dragons ayant attaqué la cité et été vaincus par une puissante magie 300 ans auparavant. Les ravisseurs semblent avoir l'intention de libérer ces dragons et Alec Deraan accepte alors de tout faire pour récupérer Magioris et Nathan...

Si le scénario de Nicolas Jarry vous semble familier, c'est tout simplement que Les Dragons de la Cité Rouge, la BD, est l'adaptation des Dragons de la Cité Rouge, le roman de Erik Wietzel. Les arc narratifs sont multiples et n'espérez pas avoir toutes les réponses dans ce premier tomes qui, s'il présente bien les personnages, ne le fait que de manière tronquée. Ainsi au fil des pages le lecteur n'aura de cesse, entre autre, de vouloir en savoir plus sur le pacte qui lie Alec à Shen Sey. Les dessins de David Jouvent sont réalisés dans un style réaliste, renforcé par la colorisation. Un style qui sied parfaitement à cette BD d'héroic fantasy.

Les Dragons de la Cité Rouge retraceront donc les aventures d'Alec Deraan en quatre tomes. Je ne peux certes pas juger de la fidélité au roman puisque je ne l'ai pas lu mais ce premier tome est prometteur et on sent dores et déjà que l'action va monter d'un cran sur les tomes suivants, Nathan n'étant vraisemblablement pas qu'une monnaie d'échange.

Et si vous avez par ailleurs lu le roman, n'hésitez pas à donner vos impression par rapport à la BD en commentaire.





Scénario : Nicolas Jarry d'après le roman d'Erik Wietzel - Dessins : David Jouvent 
Editeur : Soleil - Collection : Heroic fantasy - Série en cours - 1 tome.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES