La fin du monde avant le lever du jour - Asano

. . 3 commentaires:
Derrière cette superbe couverture et ce titre plutôt angoissant, se cache un recueil d'histoires courtes signées Inio Asano. Le talentueux mangaka nous livre ici des récits très succincts, parfois difficiles à réellement comprendre, tant ils s'inspirent de moments intimes, profonds et fugaces.

L'auteur ne déroge pas à ses habitudes et traite de ses sujets de prédilection : le passage de l'adolescence à l'âge adulte, le sens de la vie, la lassitude, la remise en question. Toujours aussi teinté cette pointe de désespoir que nous retrouvons dans (presque) tous ses mangas, ce recueil n'en est pas pour autant dénué d'optimisme. Ce qui, heureusement, le rend plus digeste.

La qualité des petites tranches de vie dépeintes ici est assez inégale. Asano reconnait d'ailleurs lui-même en postface avoir été moins inspiré pour certaines d'entre-elles et ne pas savoir réellement s'il a su exprimer tout ce qu'il cherchait à faire ressentir aux lecteurs.

Le premier récit se démarque de tous les autres. Asano illustre des instants furtifs en deux pages, avec comme fil rouge le suicide programmé d'une adolescente, sa webcam branchée sur internet. Si l'histoire est bien amenée et pour le coup résolument positive (bien qu'un peu étrange également), c'est surtout le découpage des planches qui est incroyablement judicieux et exemplaire.

Si l'on n'y prend garde, on peut passer devant ce découpage narratif. Mais l’œil aiguisé du lecteur friand d'art séquentiel ne pourra qu'être séduit par cet exercice de style. Observez bien. A chaque dernière case se réfère la première case de la page suivante : ainsi une boule de bowling fait écho à la rondeur de la lune, un appel surréaliste reçoit pour réponse un "allo" téléphonique, le clic sur une souris d'ordinateur déclenche l'orgasme d'une demoiselle, la chute d'un homme résonne dans le vacarme de poings martelant une table…

Côté édition Kana réalise quelque chose d'assez incompréhensible : tiré de la collection "Made In", nous voici en possession d'un manga au format classique et au papier de qualité plus que moyenne, alors qu'il est proposé à la vente au prix de 15€ (pour 276 pages). Un prix qui n'arrêtera certainement pas les amoureux de l'auteur, mais qui assurément en refroidira plus d'un.

"La fin du monde avant le lever du jour" ne sera certainement pas le manga le plus accessible d'Asano, comme pouvait l'être également "un monde formidable" dont certains des récits présentés ici pourraient quasiment être tirés. A conseiller donc aux lecteurs familier avec l'auteur, qui seront certainement mieux armés pour apprécier cet opus à sa juste valeur : la résonance profonde d'une remise en question permanente et ce doute en suspend sur ce qui pourrait bien être pour tout à chacun une sorte de fin du monde personnelle.


Scénario & Dessins : Inio Asano - Editeur : Kana - Collection Made In.
SEKAI NO OWARI TO YOAKE MAE © 2008


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. Voilà une chronique que j'attendais avec impatience.

    Je n'ai pas encore lu le livre (pas trouvé en boutique, apparemment il a été repoussé, sur mangakana il est pourtant annoncé le 6 mai) mais en tout cas ça me donne envie encore plus :]

    Pour le prix, j'imagine que c'est comme pour des titres du genre "Le samourai bambou" (qui est à 15€), c'est le prix à payer pour que ce soit publié...

    RépondreSupprimer
  2. Si mes souvenirs sont bons de ce que j'ai déjà pu voir du Samouraï Bambou, il est d'un format plus grand et avec une jaquette d'assez jolie qualité. Ici rien de tout cela, d'où mon étonnement.

    Bizarre que tu ne l'ai pas trouvé, il est pourtant apparemment dispo a plusieurs endroits. En ligne la Fnac l'a effectivement repoussé, mais sur Amazon ils en ont en stock.

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement le livre est dans un format "manga standard" (de ce fait il n'était pas rangé avec les autres Asano, ceci expliquant cela) c'est étonnant, les autres Asano sont plus grand et moins cher.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES