Focus sur Inio Asano

. . 2 commentaires:

Pour ceux qui suivent mes articles depuis quelques temps ce n'est pas une surprise, j'adore les mangas d'Inio Asano. Je ne serai donc pas vraiment objective en vous disant que ce mangaka est extrêmement talentueux, mais tant pis, les nombreuses émotions qu'il m'a procuré au travers de ses œuvres m'ont données envie de vous en dire un peu plus à son sujet.

Âgé d'à peine 29 ans, ce jeune auteur a déjà une bibliographie exemplaire. Après avoir été lauréat du 1er prix GX des jeunes auteurs en 2001, il écrit la même année Uchu Kara Konnichi wa (Un bonjour de l'espace). S'en suit à partir de 2002 ses tranches de vie publiées sous le titre "Un monde formidable" en France. Il a trouvé le genre qui lui correspond le mieux et dans lequel il excelle, "Le quartier de la lumière" (2007) et "Solanin" (2007-2008) en seront les parfaites représentations.

Fort de ces expériences, il publie dans un genre tout à fait nouveau en 2008 "Le champ de l'arc-en-ciel" (Nijigahara Holograph) dans lequel il exploite ses talents de conteur au service d'un récit à l'atmosphère envoûtante, proche du thriller.

La lecture des mangas d'Asano est une réelle expérience. Vous pensiez que les mangas n'étaient que des histoires de baston ou des amourettes fleurs bleues ? détrompez-vous ! Que vous désiriez en savoir plus sur la culture japonaise et ses côtés sombres ou simplement vous initier au manga en passant par des œuvres adultes et profondes, Asano c'est tout cela, et bien plus encore.

A l'instar d'un Taniguchi, les histoires d'Asano sont remplies d'émotions. Mais la comparaison s'arrête là. Le jeune mangaka possède une conception de la vie tout à fait fascinante et nous fait partager sa vision de la jeunesse japonaise et ses travers. Car quoi que l'on puisse en penser, tout n'est pas forcément rose au pays du soleil levant.

Je l'admets, à part "Le champ de l'arc-en-ciel", les couvertures de ses ouvrages ne sont pas ce qui se fait de plus vendeur. Mais prenez le temps de les feuilleter pour contempler ce trait fin et réaliste et ces décors fouillés. Si vous découvrez cet auteur, je ne saurais que trop vous conseiller de commencer par "Solanin" qui est son œuvre la plus abordable.

D'après l'éditeur Kana une nouvelle série "Umibe no Onna no Ko" ("La fille de la plage") est en prépublication actuellement au Japon. Il s'agirait d'une histoire d'amour dans une ville au bord de la mer. Vivement son arrivée en France !


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Un auteur fantastique que j'apprécie tout particulièrement. Je suis content de voir que d'autres blogueurs le défendent et essayent de le faire connaître à leurs lecteurs (j'ai moi-même fait une critique d'Un Monde Formidable et du Quartier de la Lumière, pour le moment). Good job ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci du compliment :o)

    C'est vrai que peu de personnes en parle pour l'instant. Espérons que cela évolue avec le temps. Le problème est que son style de dessins est un peu "spécial" et en rebute certains (je le trouve personnellement sublime) et les couvertures ne sont pas très engageantes.

    De façon général le seinen est pour l'instant un genre dont on parle trop peu.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES