Phenomenum - Kaminka / Védrines

. . Aucun commentaire:
Au premier regard Yann est comme tous les hommes de son âge, avec ses espoirs et ses problèmes. Il a d'ailleurs ce matin rendez vous avec sa petite amie Emma à la terrasse d'un café. Assez romantique me direz-vous. Seulement, si Emma est en fait l'amour de sa vie, Yann a la ferme intention de rompre avec elle.

Car Yann a un secret, qu'il partage certes avec elle mais qui devient trop dangereux pour sa bien aimée. Ne voulant pas faire d'elle un dommage collatéral dans son combat, Yann a décidé de continuer sa route seul. Et comme pour illustrer ses craintes, un sniper le prend pour cible et tire.

Pourtant la balle, arrivée à hauteur du couple, se fige. Comme tout le reste autour de Yann. Car le secret de Yann est qu'il peut arrêter l'écoulement du temps. Cet arrêt sur image laisse tout le loisir à Yann de nous raconter la découverte de son "pouvoir", de ce qu'il en a fait. Et force est de constater qu'il n'a pas fait que des bons choix le jeune Yann. Avec ses amis,eux aussi orphelins, ils feront les 400 coups, rarement très légaux, et même s'il tentera des actes de bravoure et d’héroïsme, Yann ne réussira au final qu'à attirer l'attention du gouvernement, puis de toutes les agences de services secrets de la planète. Et comme souvent, la peur allant de paire avec ce qu'on ne comprend pas, le "phénomène" ne sera perçu que comme une menace et ils tenteront donc de l'éliminer par tous les moyens.

On retrouve dans Phénoménum, écrit par Jérémie Kaminka (Marsupilami), la recherche du bon usage d'un grand pouvoir quand il nous tombe dessus, la solitude et le rejet qui peuvent en résulter. La recherche de soi aussi, qui pour Yann est finalement étroitement liée à l'exploration à travers son pouvoir de tous ses fantasmes. C'est finalement sa rencontre avec Emma qui le ramènera à la réalité et lui montrera qui il est, mais le mal sera déjà fait…

Dessiné par Marc Védrines (La Main de Dieu, Vampyres-Sable noir) dans un style très nerveux et épuré, Phenomenum est très fluide à lire. D'autant que la mise en page est réussie avec d’intéressants points de vue et des choix graphiques qui retranscrivent bien l'effet de mise en pause généré par le pouvoir de Yann.

Le premier tome, Opus 0, est narré par Yann lui-même durant l’arrêt de la balle du sniper qui semble pouvoir s'éterniser autant qu'il le désire. Ce instant figé lui permettra d'ouvrir complètement son cœur à Emma, véritable déclaration d'amour dans ce monologue qu'elle n'entendra jamais.

Le tome 2, Opus 1 : Futur antérieur, est quand à lui narré par celui qui se révélera être le meilleur ami de Yann : le professeur Jacques Antelme découvrira avec lui en quoi consiste son pouvoir, ses origines, son fonctionnement, ses limites aussi car à trop l'utiliser Yann pourrait en mourir. Yann découvrira qu'il n'est pas seul à posséder cette aptitude, ce qui le conduira à se jeter à corps perdu dans son combat et à découvrir la vrai nature de ceux qui le traquent.

Phénoménum est une série qui traite de super pouvoir de manière très originale et contemporaine, loin des héros hypertrophiés et quasi invincibles auxquels nous sommes maintenant habitués. L'histoire extraordinaire d'un homme finalement ordinaire qui prend fin dans le dernier tome, Opus 2 : Passé Composé.



Scénario : Jérémie Kaminka - Dessins : Marc Védrines - Editeur : Glénat 
Collection : Grafica - Série Terminée - 3 tomes.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES