Captain America : La sentinelle de la liberté

. . Aucun commentaire:
Captain America n'est pas vraiment le personnage de comics que je préfère. La faute certainement à un patriotisme très important et un peu énervant, une vision des choses quelque peu datée et des prises de positions discutables (je pense par exemple à Civil War)…

Mais, que l'on ait de l'empathie pour le personnage ou non, on ne peut lui enlever son courage, sa loyauté, un certain charisme et surtout le fait qu'il soit la pierre angulaire de l'univers Marvel, en particulier pour de nombreux américains qui voient en lui une sorte de personnification de leur fameux Rêve.

Dans ces épisodes parus un an après les attentats du 11 septembre 2001, nous retrouvons un Steve Rogers anéanti, fouillant les décombres à la recherche de survivants à qui venir en aide. Quand Nick Fury vient lui demander de repartir en mission pour le SHIELD, Steve proteste, voulant rester aider sa nation dans un moment si cruel. Mais les événements l'obligeront à changer d'avis. Des vies humaines sont en jeu et Cap ne peut évidemment pas rester sans intervenir.

Son périple l'emmènera à la poursuite de terroristes, bien décidés à faire ravaler au peuple américain une fierté et un état d'esprit qui les révoltent. Mais derrière tout ceci, se cache en réalité un complot de plus grande envergure, dans lequel Rogers se retrouvera à douter même de ses alliés.

Tout ceci sera l'occasion d'une importante introspection du personnage, qui partage avec nous par l'intermédiaire d'une voix off très présente ses sentiments patriotiques. Si l'on peut évidemment le comprendre, ce sera quand même cet aspect qui rendra cette lecture un peu lourde, le côté exacerbé de l'amour pour la partie et la naïveté qui peut en découler pouvant énerver parfois.

La particularité des premiers épisodes de ce volume sera aussi de proposer une histoire au final pas si super-héroïque que cela, sans vraiment de références à l'univers du héros, mais plutôt une sorte de récit historique lorgnant vers le polar. La seconde partie quant à elle fera plus largement intervenir le passé de Rogers, tout en effaçant quelques peu certaines pistes encombrantes qui s'étaient esquissées au départ (condamnation du peuple américain pour ses massacres, que ce soit par exemple au sujet des Indiens d'Amérique ou des bombardements de Dredes en 1945).

Même si les dernières pages de ce recueil proposent sous forme de bonus un résumé des origines de Cap jusqu'aux événements actuels, ces épisodes n'étaient peut-être pas les meilleurs à choisir pour faire un premier Marvel Deluxe consacré au personnage. Concernant ces origines justement, il semblera plus judicieux (surtout après avoir vu le film Captain America : First Avenger qui vient de sortir) de conseiller aux nouveaux lecteurs de se pencher sur le 100% Marvel "Le Projet Marvel : la naissance des super-héros" (dans lesquels on retrouve une ambiance assez proche de ce que nous propose la transposition cinématographique).







Auteurs : John Ney Reiber, Chuck Austen, John Cassaday, Trevor Hairsine, Jae Lee - Editeur : Panini Comics - Collection Marvel Deluxe .  



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES